Conseil Municipal

VOEUX DU MAIRE

VOEUX DU MAIRE

 

Beaucoup, beaucoup de monde aux voeux du Maire, hier soir. Quatre Sénateurs de l'Essonne, dont le Vice-Président du Sénat, notre Députée, le Président de la Communauté Paris-Saclay, Une Vice-Présidente du Conseil Départemental, Plusieurs Maires des communes voisines, Madame la Préfète de l'Essonne, Monsieur le Sous Préfet. Excusez du peu ! Pour une commune, dont les quelques membres de l'opposition disent qu'elle est mal-aimée à cause de l'action de son Maire !!!!

Quelques 600 personnes sont venus assister à ces voeux et au discours du Maire. C'est une véritable ode à l'avenir que notre Maire a déclamé pendant son allocution. De beaux projets encore pour 2018, soutenus par le Conseil Départemental et la Communauté d'Agglomérations. Chilly-Mazarin avance grâce à son Maire, Jean-Paul Béneytou et à sa majorité municipale.

 

CHILLY-MAZARIN, UNE VILLE A VIVRE ET A PARTAGER

 

Img 3721Img 3724Img 3725Img 3727Img 3728Img 3729Img 3719

CONSEIL MUNICIPAL A CHILLY-MAZARIN

CONSEIL MUNICIPAL A CHILLY-MAZARIN

N'oubliez pas, Conseil Municipal ce Jeudi 23 Novembre à 20h à l'Agora de Jesse Owens 

Venez nombreux !

Ordre du jour

Lettre du Maire : Un déni de démocratie

Maire ete 2014 053 copier vignette liste

Jean-Paul Beneytou, Maire de Chilly-Mazarin, revient sur le report du Conseil Municipal du mardi 14 avril 2015.

Un déni de démocratie

Hier soir, mardi 14 avril 2015, le Conseil municipal de Chilly-Mazarin n’a pu se réunir en séance ordinaire. Sous la pression d’un groupe de personnes venues « défendre la MJC » (dont beaucoup n’étaient pas de la commune), les élus de la majorité et ceux de l’opposition n’ont pu accéder à la salle de l’espace Jesse Owens qui devait recevoir ce Conseil. Intimidations, insultes et menaces ont accompagné les conseillers et adjoints qui, après avoir tenté de discuter avec les manifestants, ont finalement décidé de ne pas passer en force pour éviter tout dérapage.

Cet événement anti-démocratique est un pur scandale ! Comment, sous prétexte de divergences avec les choix politiques de la majorité, un groupe d’individus peut-il empêcher la représentation municipale élue démocratiquement en 2014 de faire son travail ?

Pourquoi pousser le garant de l’ordre public que je suis à organiser des Conseils municipaux à huis clos ? Les manifestants cherchent-ils à jeter un voile opaque sur la transparence des décisions qui doit pourtant rester un principe fondamental ? Interdire l’accès de nos Conseils au public est-il un gage d’ouverture et de dialogue, deux valeurs pourtant prônées par les manifestants d’hier soir ? 

Cette dérive est profondément choquante. J’ai dû porter plainte ce mercredi matin sur la base de « l’entrave concertée à la liberté de réunion ». Sachez que j’ai tenu informé le Préfet des événements, dès hier soir. Avec lui, nous fixerons une date pour la tenue d’un prochain Conseil municipal que je souhaite apaisé et respectueux… J’espère que cette réunion pourra avoir lieu rapidement et que nous pourrons rattraper le temps perdu, notamment pour le vote des subventions allouées aux associations de notre Ville. Ce retard, occasionné par une minorité, pourrait en effet en pénaliser certaines rencontrant des difficultés financières.

Je vous tiendrai informés, dans quelques jours, de la date du prochain Conseil municipal.

Bien à vous,

Jean-Paul Beneytou Maire de Chilly-Mazarin


Le prochain conseil Municipal


Pour des raisons d'agenda et d'obligations impossibles à reporter,

le Conseil Municipal initialement prévu le 5 mars est reporté au 12 mars.

Nous vous attendons nombreux, à 20h00 - Jesse Owens,
pour venir découvrir, par vous-mêmes,les décisions et priorités de tous nos élus.
Conseil municipal