DES BIENFAITS DU NOUVEAU P.L.U.VOTRE AVIS EST INDISPENSABLE

DES BIENFAITS DU NOUVEAU P.L.U. !

VOTRE AVIS EST INDISPENSABLE

Image avis enquete publique

 

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) permet à la ville de se projeter dans les 15 à 20  prochaines années.

Il va corriger les erreurs du passé.

Le PLU va nous permettre d’actualiser les nouvelles directives gouvernementales et d’avoir une vision sur l’évolution de notre Ville.

Le nouveau PLU va permettre de :

  • maitriser le développement du parc de logements sociaux
  • imposer plus de place de stationnement dans les futures constructions,
  • préserver des zones pavillonnaires,
  • sauvegarder les parcs urbains,
  • faciliter l’extension des maisons individuelles tout en restant attentif à l’environnement
  • permettre la création d’un nouveau éco-quartier avec commerces, maison de retraite
  • réaliser un nouveau groupe scolaire, une crèche, un Relais d’ Assistantes Maternelles,
  • lcréer une maison médicale
  • prévoir l’extension et la modernisation du Gymnase des Chardonnerets
  • rénover totalement les 2000 m2 du boulodrome des Chardonnerets
  • créer un club house pour les associations sportives
  • accélérer le plan de circulation présenté au Préfet de la région IDF …

 

Pour que le PLU puisse recevoir un avis favorable de la part du Commissaire Enquêteur, n’hésitez pas à aller à la Cité Administrative pour y mettre un commentaire.

 

Un avis favorable permettra de projeter notre Ville vers son avenir, et de faire de Chilly-Mazarin une ville influente au sein de notre Communauté d’Agglomération.

 

Vous avez jusqu’ au 2 juin pour déposer votre commentaire

 

Vous pouvez déposer vos commentaires directement sur le registre  à la Cité Administrative au 2ème étage  aux horaires suivant Lundi, jeudi, vendredi 8h30 - 12h / 13h30 - 17h30         Mardi : 8h30 - 12h / 15h30 - 19h  Mercredi et samedi   8h30 - 12h

Vous pouvez  aussi envoyer un courrier postal en précisant sur l’enveloppe « À l’attention de Monsieur le Commissaire Enquêteur, A ne pas ouvrir. Révision du PLU. Mairie Chilly Mazarin, Place du 8 Mai 1945, 91380 Chilly Mazarin ».

 

 

 Modèle de lettre à faire parvenir au Commissaire Enquêteur :

 

Nom, Prénom

Adresse

91 380 Chilly-Mazarin

        Date                                                  

 

Objet : Avis sur le PLU

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Dans le cadre de l’enquête publique actuellement en cours au titre de la révision générale du Plan Local de l’Urbanisme (PLU) de la Commune de Chilly-Mazarin,

Je vous remercie de prendre note de mes remarques et observations, en tant qu’habitant(e) de la ville, 

 

Votre commentaire….

 

C’est pourquoi, Monsieur le Commissaire Enquêteur, je suis favorable à la révision générale du PLU de la Commune de Chilly-Mazarin.

Vous souhaitant une bonne réception de ces observations et remarques, je vous prie d’agréer, Monsieur le Commissaire-Enquêteur, l’expression de ma considération distinguée.

Signature                                   

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LE PLU 2018 de CHILLY-MAZARIN

Concernant la légalité administrative de la révision générale du PLU : un respect républicain et courageux du droit applicable

Il est à noter un respect scrupuleux des dispositions légales et réglementaires applicables à la présente révision générale du PLU, notamment en ce qui concerne la phase de concertation telle que codifiée dans le Code de l’Urbanisme. A cet effet, il est utile et pédagogique de rappeler que, par délibérations successives approuvées au Conseil Municipal du 21 décembre 2017, délibérations rendues exécutoires dans les formes administratives habituelles, l’assemblée délibérante a tiré le bilan de la concertation ce qui n’est donc pas contestable.

Renseignements pris par ailleurs auprès de l’administration préfectorale et celle de la commune, lesdites délibérations du Conseil Municipal n’ont par ailleurs, faits l’objet d’aucune observation du contrôle de la légalité.

Concernant les avis des personnes publiques associées : une approbation largement partagée du contenu du PLU

Il est à noter, fondamentalement, un seul avis défavorable, à savoir celui de la Commune de Morangis, ce qui, du point de vue des citoyens Chiroquois, est plus que regrettable. En effet, cette commune qui compte environ 13 000 habitants partage des problématiques urbaines communes, une sociologie de population commune, une contrainte de circulation commune avec la Commune de Chilly-Mazarin, qui auraient méritées une appréciation plus équilibrée de la part des membres du Conseil Municipal qui reste bien entendu souverain.

Certes, la Direction Départementale des Territoires a rendu un avis défavorable mais de sources sûres, l’autorité préfectorale semble reconsidérer cet avis qui sera, dans les prochains jours, porté à la connaissance de Monsieur le Commissaire Enquêteur.

Il est utile de souligner la qualité et la pertinence des avis rendus par les institutions suivantes :

-          La Région Ile-de-France qui met en exergue la pertinence du contenu du Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), de l’économie générale du PLU notamment en matière de préservation des espaces verts et des espaces agricoles, de l’Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP) trame verte et bleue malgré les contraintes du territoire chiroquois (proximité de l’aéroport d’Orly et de l’autoroute A6) ;

-          La Communauté Paris Saclay qui rappelle les efforts assumés par les dirigeants de la Commune de produire de manière durable, équilibrée (en particulier en matière de mixité sociale) du logement en lien avec le Plan Local de l’Habitat Intercommunal (PLHI) en cours de finalisation ;

-          L’Agence Régionale de Santé (l’ARS) qui, notamment dans les secteurs de « Découflé » mais aussi des Rues Auguste Blanqui et Pierre Mendès-France souligne la pertinence et la qualité des mutations urbaines respectueuses des normes environnementales et des normes issues de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Une révision générale du PLU qui traduit une vision et une méthode volontariste, prospective et intelligente du territoire de Chilly-Mazarin

Il semble utile de rappeler les objectifs poursuivis par la Commune qui donnent du sens à la révision générale du PLU.

è Une ville qui se doit d’exister et d’être forte au sein de la Communauté Paris Saclay

 

-          Il est plus qu’important de rappeler que les communes connaissent des évolutions importantes qui conduisent aussi à créer une forte concurrence entre les villes qui se doivent aussi d’exister utilement.

A cet effet, la place et l’identité forte de la Commune de Chilly-Mazarin se doivent d’être préservées et optimisées au sein de la nouvelle Communauté d’Agglomération Paris-Saclay, notamment à travers ses projets structurants et pluriannuels. Chilly-Mazarin est la sixième plus importante ville au sein de ce nouveau territoire communautaire. La réalisation du futur « éco-quartier Découflé » ne peut que conforter cette place leader portée aussi par la deuxième plus importante zone d’activités économiques à l’échelle du département de l’Essonne.

 

è Une maîtrise du développement du parc de logements, une préservation des secteurs pavillonnaires, une sauvegarde des parcs urbains et des zones naturelles et agricoles

 

-          Il est aussi important de préciser, et c’est un des points essentiels de ce futur Plan Local de l’Urbanisme, une volonté forte de la Commune de maîtriser le développement de parc de logements en tenant compte des contraintes de l’Etat (qui oblige les communes à réaliser des logements).

A cet effet, le PLU actuellement soumis à l’enquête publique est rassurant sur plusieurs points :

*il préserve les secteurs pavillonnaires de la Commune (zone UH notamment dans le secteur du bas Chilly-Mazarin) ;

*il préserve et encourage la préservation des parcs urbains et des autres zones agricoles et naturelles. Il est utile, sur ce point, de souligner que le futur PLU innove par le classement :

1 / des espaces boisés classés,

2 / des emplacements réservés,

3 / des espaces extérieurs résidentiels à protéger ;

4 / Un corridor écologique de l’Yvette à protéger ;

5 / Des Alignements d’arbres à préserver ;

6 / Un patrimoine bâti à protéger.

 

è Une diversification de l’offre de logements afin de répondre aux attentes nouvelles de la population chiroquoise, mais aussi de garantir la qualité architecturale et paysagère des nouveaux projets

 

-          Le futur PLU va favoriser la mixité sociale au sein de l’ensemble de son territoire. Contrairement à ce qui était pratiqué en matière de politique de logements avant 2014, les dispositions prises par le futur PLU vont conduire à équilibrer l’offre de logements, à savoir 75 % de logements en accession à la propriété et 25 % de logements sociaux. Cette répartition est rassurante et satisfaisante.

Il n’est pas raisonnable, en effet, de vouloir produire « à tout prix » du logement social sans en mesurer les conséquences, en particulier en ghettoïsant certains quartiers et / ou certaines résidences. A la différence du PLU de 2011, celui de 2018 va conduire à éviter les malheureux écueils que sont l’immeuble dit des « Dînes Chiens » à l’entrée nord de la ville ou encore la résidence Saint-Eloi dans le sud de la ville.

Les dispositions réglementaires prises dans le futur PLU de 2018 traduisent une politique de logements qui fait de la mixité sociale une ligne directrice, structurante et prospective en matière de sociologie de la population chiroquoise.

Ce point est d’autant plus satisfaisant à souligner que l’Analyse des Besoins Sociaux (ABS) portée par le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) mais aussi le bilan annuel de l’INSEE dans le cadre du recensement légal de la population encouragent lesdites orientations en matière de politique de logements sociaux.

 

Le futur PLU de 2018 est aussi en cohérence avec l’ABS et l’INSEE et il est plus qu’utile de le souligner, Monsieur le Commissaire-Enquêteur.

 

è Une adaptation et une prise en compte d’équipements publics aux besoins des habitants et aux moyens de la Commune de Chilly-Mazarin, tant en matière de construction que de gestion courante.

 

-          Le futur PLU de 2018 permettra aux dirigeants actuels et futurs de pouvoir adapter mais aussi sécuriser les besoins en équipements publics communaux corrélés aux populations nouvelles qui vont dans les années qui viennent s’installer sur le territoire.

De sources sûres, Le PLU de 2018 va permettre ainsi :

*la réalisation d’un groupe scolaire de 16 classes, par ailleurs encouragée par l’Etat (le DASEN) qui voit là une opportunité encourageante à créer un équipement public scolaire exemplaire et remarquable à l’échelle du futur éco-quartier Découflé ;

*Ce futur groupe scolaire permettra aussi de mutualiser ces espaces communs en vue de développer l’offre en matière d’accueils et de temps extrascolaires sans oublier l’optimisation de l’offre en matière de restauration scolaire.

*la réalisation de structures « petite enfance » avec une prise en compte responsable des nouveaux modes de vie des parents par le développement de l’offre collective en multi-accueil. L’offre individuelle en matière d’accueil de la petite enfance ne sera pas sous-estimée puisqu’un nouveau Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) sera également réalisé, équilibrant l’offre entre le nord et le sud du territoire chiroquois ;

*l’extension et la modernisation du gymnase des Chardonnerets vont permettre aussi de répondre, sur les secteurs Auguste Blanqui et Pierre Mendès-France, aux besoins de la population chiroquoise.

 

Le futur PLU de 2018 est particulièrement pertinent et cohérent en corrélant avec pragmatisme l’accroissement de la population chiroquoise et les dispositions prises par les règlements de zones encourageants des équipements publics adaptés.

 

è Une facilitation de la circulation routière sur le réseau communal et apporter entre autres des solutions efficaces et pérennes aux difficultés d’accès à l’A6, l’A 10 et à la RN 20

 

-          la circulation reste une préoccupation quotidienne. Certes, la réalisation des futures constructions ne va pas améliorer, tout le moins dans un premier temps, la circulation routière sur le territoire communal.

Il n’en reste pas moins que le futur PLU de 2018 prévoit tout un ensemble de dispositions qui conduisent, à terme, à améliorer cette problématique, qui déborde la seule sphère et compétence communale.

Il est important de rappeler aussi que Chilly-Mazarin, de par sa spécificité, se trouve au croisement de nombreux axes majeurs de circulation. La ville constitue, en outre, la seule entrée de l’A6 dans le secteur et connaît une saturation croissante de ses voies de circulation. Une partie importante des habitants des villes avoisinantes (Morangis, Longjumeau et Savigny-sur-Orge) rejoignent l’A6 à Chilly-Mazarin.

Le SDRIF prévoit une augmentation de 15 % de la densité moyenne des espaces habitats ce que revient pour Chilly-Mazarin à construire 67 logements par an entre 2012 et 2030. Or, la densification se fait dans les zones du Centre et autour des grands axes déjà saturés ; la commune étant en partie constructible (Plan d’Exposition aux Bruits).

Les villes voisines, dont certaines sont actuellement en révision générale du PLU, sont dans une situation analogue.

-          Le futur PLU de 2018 intègre, tant dans le PADD que des différents documents règlementaires de zones, les préconisations souhaitées par les dirigeants actuels et de sources sûres, présentées à Monsieur le Préfet de Région :

*Carrefour des Champarts / ZI La Vigne aux Loups

Le futur PLU de 2018 encourage ainsi la Commune de Chilly-Mazarin qui propose la création d’un accès direct à l’A126 en créant une voie descendante depuis le Carrefour des Champarts. Cet accès permettrait de rejoindre l’A10 direction Palaiseau sans avoir à passer par les Carrefours Jean Moulin et Diema dans Chilly-Mazarin et permettrait de diminuer la saturation des axes.

*Accès RN 20 direction Orléans

Le futur PLU de 2018 préconise ainsi, dans le cadre du projet de transport en commun en site propre (TCSP) que cette voie soit une voie mixte (véhicules et transports en commun) afin de créer une voie descendante jusqu’à un rond-point à créer au niveau de l’extrémité de la rue de Chemin Blanc. De ce rond-point, le futur PLU de 2018 autoriserait la création de deux voies d’accès direct sur la RN 20. L’une en direction de l’A 10 Paris et l’autre en direction du sud (Orléans) qui passerait au-dessus ou au-dessous de la RN 20. Ce nouvel échangeur permettrait ainsi de désengorger la zone industrielle la zone d’activité économique de la Vigne Aux Loups.

 

 

*Accès A6 direction Paris

Le futur PLU de 2018 encourage, en lien avec la commune de Wissous ainsi que le groupe ADP la création d’un accès direct à l’autoroute A6 en direction de Paris (intersection de la D 167 et de la rue des Mares Juliennes).

 

*Echangeur entre A126 et l’Avenue Mazarin au-dessus de l’A6

Le futur PLU de 2018 crée les conditions de favoriser la demande des dirigeants de la Commune que cet échangeur soit identifié en tant que point de congestion et que des études soient menées par l’Etat afin de trouver des solutions pérennes aussi en matière de financement.

 

*Accès A6 Paris depuis la rue François Mouthon

Le futur PLU de 2018 créé les conditions de favoriser la demande des dirigeants de la Commune pour la création d’un nouvel accès sur l’A6 en direction de Paris afin de soulager le trafic dans le centre-ville.

 

*Accès A6 Paris depuis Morangis

Le futur PLU de 2018 créé les conditions de favoriser la demande des dirigeants de la Commune de Chilly-Mazarin de créer un accès direct à l’A6 (Paris) au niveau de Morangis afin de rediriger les automobilistes de la partie sud de la Ville sur cette nouvelle entrée et ainsi réduire le trafic dans Chilly-Mazarin.

 

*Voie de délestage vers A6 Lyon

Le futur PLU de 2018 créé les conditions de favoriser la demande des dirigeants de la Commune de Chilly-Mazarin de créer une voie de délestage commençant le long de l’A126 et qui longe l’autoroute A6 sur 0,4 km afin de décaler l’entrée de l’A6 au niveau de Longjumeau / Savigny-Sur-Orge pour les automobilistes qui se rendent plus au sud.

 

A l’instar des équipements publics, le futur PLU de 2018 est aussi en cohérence et anticipe avec pragmatisme et méthodologie les problématiques de circulation dans un contexte de production de logements sur les années 2018 à 2023.

 

Un PLU avec cinq orientations sectorielles qui renforcent la cohérence et l’opposabilité des grandes orientations du PADD

 

Les orientations sectorielles du futur PLU de 2018 :

-          L’OAP du site Découflé ;

-          L’OAP du secteur gare ;

-          L’OAP du Carrefour des Champarts ;

-          L’OAP du secteur Les Hauts-Champarts ;

-          L’OAP du secteur commercial du Château.

Une motion particulière aussi à l’OAP thématique de la trame verte et bleue qui fait du futur PLU de 2018 un PLU exemplaire en matière environnementale et de développement durable :

-          La préservation durable des emprises des parcs et l’intérêt écologique de ces réservoirs locaux ;

-          La préservation d’une trame d’espaces verts publics et privés en jouant un rôle de refuge pour la biodiversité ;

-          Le développement de la présence végétale en ville afin d’augmenter le potentiel d’accueil en matière de biodiversité et de renforcer les connexions vertes en profitant des projets urbains (Découflé et Auguste Blanqui / Pierre Mendès-France) ;

-          L’intégration des enjeux écologiques à la gestion et au développement des espaces verts sur la ville ;

-          La réduction des ruptures écologiques ;

-          L’amélioration de la qualité écologique de l’Yvette et de ses abords et la protection des zones humides ;

-          Le développement cohérent de la trame verte et bleue et ses usages multifonctionnels (liaisons douces ; la récréation et la gestion des eaux pluviales).

 

 

Chilly-Mazarin Une Ville pour l'Avenir Jean-Paul Beneytou